L’Art-thérapie - ABC

L’art-thérapie ABC
Éditions Grancher Paris, 2018

Alors que l’art-thérapie, depuis qu’elle existe, n’a peut-être jamais été aussi développée, étonnamment, elle demeure encore assez méconnue ou mal connue. Elle est ainsi parfois sujette à de nombreuses idées reçues le plus souvent fausses. Parmi celles-ci, il y en a une, très répandue, qui consiste à croire qu’il suffit de pratiquer une activité artistique tout seul dans son coin pour se soigner. Ou encore que le coloriage de cahiers thématiques (cahiers qui prospèrent depuis quelques années et qui sont vendus sous l’appellation « art-thérapie ») permet de se transformer. Faut-il le rappeler, s’il représente pour beaucoup une activité très agréable, le coloriage n’a rien à voir avec l’art-thérapie, ni de près, ni de loin.

À partir de notre expérience et de notre pratique quotidienne de cette discipline depuis de nombreuses années, nous constatons de manière empirique qu’elle peut être parfois l’objet d’une méfiance, voire d’une défiance, tant de la part de publics potentiellement visés que de la part du monde scientifique au sens large et du monde médical en particulier. Si l’on considère les réactions de certains publics, l’art-thérapie est « victime » de sa terminologie : d’un côté, l’art demeure un domaine abstrait, élitiste et somme toute « fermé » ou du moins réservé à « certains esprits », et de l’autre, la thérapie renvoie à la notion de maladie. Sur un autre plan, il n’est pas rare de se trouver confronter à des directeurs/directrices de structures hospitalières spécialisées ou des médecins qui, sans appétence aucune pour le domaine de l’art et uniquement obnubilé par une approche techno-scientifique du soin, voit en l’art-thérapie, au mieux une activité occupationnelle au même titre qu’un atelier de cuisine, au pire, une thérapie « New Age » à caractère ésotérique.

Fort heureusement, il existe aussi des publics « avertis » qui s’informent, qui sont curieux et sont en quête d’un meilleur être-au-monde ainsi que des personnes du monde médical et scientifique qui sont en recherche d’autres voies de soins et qui essaient de comprendre toute la complexité de l’humain. Dans cet ordre d’idée, des scientifiques, particulièrement dans le domaine des neurosciences, s’intéressent de plus en plus à l’art-thérapie car ils considèrent que c’est une discipline en work-in-progress qui essaie d’explorer et de comprendre les interactions entre les processus de création et les potentialités thérapeutiques et qui met en évidence, grâce à l’art et au processus de création, toutes les composantes et tous les aspects de l’être humain : physique, sensoriel, moteur, psychique, intellectuel et spirituel.

L’objectif de cet ABC de l’art-thérapie, vous l’aurez compris, est donc de (re)mettre à jour toutes les particularités et caractéristiques de l’art-thérapie et de montrer au plus grand nombre, toute sa richesse, sa complexité et sa pertinence, aussi bien sur un plan strictement médical que sur les plans sociaux et éducatifs. Pour mener à bien ce travail de clarification et de vulgarisation, nous avons donc abordé tous les aspects de l’art-thérapie et nous les avons passés à la loupe : son histoire, ses fondements scientifiques, les personnes qui ont contribué à sa naissance et son développement, les différents courants artistiques et les artistes qui ont influencé et qui influencent encore les pratiques art-thérapeutiques, les concepts fondateurs en médecine psychiatrique, en psychologie et en psychanalyse que l’on retrouve dans l’art-thérapie, les concepts en cours, les pathologies que l’art-thérapie peut soigner, les différents domaines dans lesquels l’art-thérapie est appelée à se développer... Une grande partie de cet ouvrage est également consacré aux médiations artistiques proposées en art-thérapie, avec, pour chacune, de très nombreux exemples pratiques de dispositifs, de jeux et de consignes pour favoriser la créativité et stimuler le processus créatif… Enfin, nous avons abordé la question essentielle de la fonction de l’art-thérapeute, figure centrale de l’art-thérapie en ce sens qu’il/elle est dépositaire d’un savoir-faire et d’un savoir-être et qu’il/elle est donc, en premier lieu, le mieux placé pour permettre à l’art-thérapie de prendre toute la place qui lui revient dans la société actuelle.

Pour introduire cet ouvrage, nous aurions pu commencer par définir ce qu’était l’art-thérapie ou, à défaut, ce qu’elle n’était pas. Mais le propre de l’art-thérapie, et bien que ce soit une discipline conceptualisée et balisée, c’est qu’elle ne se laisse pas réduire à une définition en quelques lignes, ni enfermer dans des chapelles. Peut-être parce qu’elle puise en grande partie sa matière dans l’art et que l’art, outre le fait qu’il ne cesse d’évoluer, a le pouvoir de l’indéfinissable.

Ainsi que vous pourrez le constater, traiter en profondeur de l’art-thérapie nécessite de convoquer de nombreuses disciplines : l’art et l’histoire de l’art bien sûr, mais aussi la philosophie, la métaphysique, la médecine générale, la psychiatrie, la psychologie, la psychanalyse, l’anthropologie, la sociologie, l’éducation, la religion, la spiritualité… Dans ce sens, l’art-thérapie démontre qu’elle est plus qu’une thérapie. Et si aujourd’hui, elle est reconnue comme une discipline para-médicale à part entière, elle dépasse le cadre du soin proprement dit car elle prend en compte les aspects de la vie dans toutes ses composantes. Ce qui signifie que, d’une certaine manière, elle peut (et doit) être appréhendée beaucoup plus largement comme une philosophie de vie.

Présentation de l’éditeur

Reconnue aujourd’hui comme une discipline paramédicale à part entière favorisant le mieux-être, l’art-thérapie dépasse le cadre du soin proprement dit et donne à la personne accompagnée un rôle d’acteur : à travers l’art et le processus de création, celle-ci va pouvoir mettre au jour ses affects, les représenter, les symboliser et potentiellement les transformer. Dans ce véritable guide théorique et pratique, l’auteur fait d’abord le point sur l’histoire, les fondements scientifiques, les différents courants artistiques qui ont influencé et influencent encore l’art-thérapie, ses concepts fondateurs, les pathologies qu’elle peut soigner, les différents domaines dans lesquels elle se développe Puis, la seconde partie est consacrée à une quinzaine de médiations artistiques proposées en art-thérapie (arts plastiques, théâtre, mime, marionnettes, masques, danse, musique, écriture, photographie, land art) avec, pour chacune, de très nombreux exemples d’ateliers, de dispositifs, de jeux et de consignes pour favoriser la créativité et stimuler le processus créatif. Enfin, la question essentielle de la formation, de la fonction et du rôle de l’art-thérapeute est abordée. Cet ouvrage extrêmement complet s’adresse aussi bien aux personnes qui souhaitent mettre en pratique l’art-thérapie pour elles-mêmes qu’aux artistes, médecins, psychologues, psychiatres, professeurs, conseillers en insertion professionnelle qui s’intéressent à la façon dont l’art-thérapie peut apporter de l’aide aux personnes en souffrance.

Sur Amazon

https://www.amazon.fr/Lart-th%C3%A9...

Sur le site des éditions Grancher

http://www.grancher.com/livre-64049...